Je crois que j'ai craqué mon slaïp les gars. J'ai fait péter le gommage Sisley. Yep ! Après l'avoir testé et re-testé en échantillon j'ai eu envie de le posséder en vrai. Bon j'ai profité d'une offre à -30% parce qu'à 68€ le pot de 50ml ça fait mal au porte-feuille. Passage en revue d'un gommage de luxe.




CRÈME GOMMANTE SISLEY

PACKAGING

Packaging de luxe pour gommage de luxe. Le pot de 50 ml est en verre dépoli et vaut son pesant de petits grains. Tu le fais tomber par terre, c'est le carrelage qui a mal. Sur le rebord de ma baignoire ce petit pot se la pète grave au milieu de mes tubes de gels douche en plastoc.


Un bouchon blanc surmonte ce pot et une fois dévissé on découvre une opercule blanche gravée au nom de la marque. C'est chouette, c'est joli, ça finit bien le tout mais à l'usage je ne la trouve pas bien pratique. Elle colle souvent au pot et j'ai du mal à l’ôter. Je ne peux me résoudre à la jeter - genre ça doit faire 3€ à la poubelle - donc je la garde.


Le pot est bien moins hygiénique qu'un tube, vive les doigts mouillés qui trempouille ntà l'intérieur. Du coup je fais toujours bien en sorte de mouiller la peau de mon visage puis de m'essuyer les doigts avant de prélever la crème gommante. Mais sincèrement pour le prix je préfère avoir un pot en verre très joli plutôt qu'un tube en plastique.




CRÈME GOMMANTE SISLEY

TEXTURE & APPLICATION

Ce que j'aime dans la texture de cette crème gommante c'est la richesse. La richesse de la texture et la richesse en grain bien épais. Dans un gommage je préfère qu'il y ait beaucoup de grains, qu'ils soient gros et que la texture soit assez épaisse pour que le produit ne coule pas le long de mon visage et reste bien en place pour un gommage efficace.


Avant de l'utiliser je fais un bain de vapeur et j'humidifie bien mon visage pour que le gommage soit plus agréable. Je prélève une noisette de produit et je masse. A aucun moment mon visage ne tiraille, que ce soit pendant ou après le rinçage. J'apprécie la douceur de cette crème gommante qui ne décape pas. Le parfum est à mi-chemin entre les plantes et l'argile. Très agréable et pas trop présent.

Je rince la crème gommante à l'eau tiède. Après m'être essuyé le visage il reste comme une pellicule protectrice. Je pense que c'est pour ça que ma peau ne tiraille pas,comme s'il y avait du soin en plus.




CRÈME GOMMANTE SISLEY

RÉSULTAT

Ma peau est douce, lumineuse et pas décapée. Je ne peux pas dire que ce soit le produit miracle qui élimine le moindre petit point noir et resserre chaque pore comme un dingue mais il fait bien le job, ne me cause pas de boutons et ne m'assèche pas la peau.



CRÈME GOMMANTE SISLEY

POUR RÉSUMER

J'aime beaucoup cette crème gommante que je trouve très très agréable à utiliser et le résultat ne me déçoit jamais. Cela dit, dépenser 68€ pour ce produit n'est pas des plus raisonnable. Si vous avez l'occasion d'obtenir une petite promotion ou si vous avez le budget alors foncez. Sinon je suppose qu'il y aussi de chouettes gommages efficaces et doux à prix plus abordable. Produit validé, prix pas du tout validé.



Crème Gommante  pour le visage de Sisley, 50ml, 68€ ici 

Premier article depuis trois semaines. Autant dire une éternité. Pour ce retour je vous présente non pas un mais trois produits issus de la gamme Densi-Solutions de Vichy. Je ne crois pas que que chez Vichy ils se doutaient un instant qu'ils visaient aussi juste en m'envoyant ces trois petits produits. Vous le savez peut-être, ou pas, mes cheveux sont fins, tombent beaucoup, bref ces trucs qui me servent de cheveux sont de vraies calamités. Les produits pour cheveux sont ceux que j'aime le moins tester mais là quand j'ai vu "épaisseur" sur les packagings je n'ai pas vraiment réfléchi. Alors épaisseur or not épaisseur ... Suspens, suspens.




SHAMPOING ÉPAISSEUR

MON AVIS



On commence avec le Shampoing Épaisseur pour cheveux affiné et affaiblis. Oui, bonjour, on m'appelle ? Avec moi les shampoings ça passe ou ça casse. Soit ça me gratte, soit ça ne me gratte pas. J'ai pris mon courage à deux mains, j'ai pressé deux fois sur la pompe et bim j'ai shampouiné. Avec juste un lavage il laisse mes cheveux bien propres. Détail olfactif, ce shampoing a une odeur de plantes bien présente. Je ne me parfumerai pas avec mais ça passe.

Verdict : ça ne gratte pas après le rinçage, ni après séchage, ni le jour d'après.
Cherry on the cake je trouve qu'il a vraiment diminué ma chute de cheveux. Est-ce qu'il apporte du volume ? Oui, en combinaison avec le baume que je vous présente juste après.



BAUME ÉPAISSEUR RÉGÉNÉRANT

MON AVIS


Après le shampoinage vient le soin, le Baume Épaisseur Régénérant. J'avoue tout, je n'utilise quasiment jamais d'après-shampoing ou de baume. Déjà que j'ai le cheveux fin, si en plus je fais masque ils deviennent gras et lourds. J'ai eu un peu peur de ne pas trouver mon bonheur avec ce baume et pourtant. Bien qu'ayant une texture assez épaisse - genre une crème bien crémeuse - le baume se rince très facilement et ne graisse pas. Je l'applique donc sur cheveux essorés, d'abord sur les longueurs puis je fini en massant mon cuir chevelu.

Verdict : la fibre capillaire est plus gainée, plus belle. Je n'ai toujours pas une chevelure digne de ce nom mais je vois une réelle différence de texture.


Bilan de mi-parcours
Je suis extrêmement mais vraiment extrêmement ravie de ce duo. Moi qui ai longtemps utilisé le shampoing volumisant Fibralogy de L'Oréal je peux dire que le résultat avec Densi-Solutions est moins volumineux mais mes cheveux ne sont pas aussi secs et tout pas beaux.




CONCENTRÉ CRÉATEUR DE MASSE CAPILLAIRE

MON AVIS


Finissons avec le Concentré Créateur de Masse Capillaire ... que je n'ai pas utilisé autant qu'il aurait fallu. Il faut l'appliquer tous les soirs, 5 pulvérisations sur 4 sections du cuir chevelu. Honnêtement ça prend une minute à faire entre les pulvérisations et le massage mais le fait que ce soit tous les soirs me rebute. C'est comme pour le contour d’œil, j'ai du mal à accueillir le produit dans ma routine. Pourtant je l'ai laissé sur ma table de nuit. Rien à faire. Sur le long terme je ne sais pas ce qu'il fait. A court terme il redonne du volume en racine et ne laisse pas le cheveu gras. Comme pour le shampoing, le concentré une odeur de plantes fraîches qui, heureusement, ne m’écœure pas avant de me coucher.

Verdict : il faut vraiment que je sois plus rigoureuse avec ce produit parce qu'il m'a l'air d'avoir du potentiel.



DENSI-SOLUTIONS
MON AVIS

Au final je suis plus que ravie de cette gamme. Mais vraiment, vraiment. Je n'ai rien à lui reprocher et oui je suis prête à dépenser un peu plus d'argent pour acheter un shampoing et un baume qui ne me font pas déprimer après mon brushing. Cette gamme est sans doute l'un de mes plus gros coup de cœur de l'année 2017 - ça fait des mois que je les test, et je ne suis même pas à la moitié des flacons - Love you guys !






Shampoing épaisseur : 250 ml, 12,14 € ici
Baume épaisseur régénérant : 150 ml, 12,58€ ici
Concentré créateur de masse capillaire : 100 ml, 35,70 € ici

Nous le savons toutes, s'il y a une chose qui est aussi importante que le maquillage - voire plus - c'est le démaquillage. Bien que ce soit une étape que j'ai toujours respecté ça a toujours été une corvée pour moi. Soit je me démaquille avec un lait démaquillant / eau micellaire et franchement je trouve ça long, les cotons irritent ma peau sensible et réactive mais j'évite le contact avec l'eau. Soit je me démaquille à l'eau à l'aide d'un gel nettoyant - qui souvent me détruit l'épiderme en plus du shoot de calcaire - ou à l'aide d'une huile démaquillante - sans doute ce que je préfère mais je ne dois pas choisir n'importe laquelle sous peine d'avoir la peau tiraillée après le rinçage - quand je n'ai pas envie de faire d'effort le soir.


Ce que j'attends d'un démaquillant c'est bien sûr l'efficacité - y compris en ce qui concerne un maquillage waterproof des yeux - de la rapidité, de la sensorialité, un plaisir d'utilisation et surtout un épiderme toujours en vie à la fin de l'étape. Je veux me démaquiller pas me décaper la peau.

J'avais déjà testé le Take off the day il y a quelques années. Un one shot que j'avais beaucoup apprécié mais je ne sais pas pourquoi je ne l'avais jamais acheté. Voilà qui est fait et je l'aime toujours autant. Bon,"je l'aime toujours autant" n'est pas vraiment un argument de premier choix, donc voici ce que je pense en long, en large et en travers de ce produit.




TAKE THE DAY OFF

LE SPEECH

"Ce baume démaquillant léger élimine immédiatement le maquillage du visage et des yeux, même le plus tenace. Sa texture compacte se transforme en une huile fluide et satinée dès l'application. Il offre un démaquillage impeccable. Non gras. Ne dessèche pas la peau."
Clinique 



TAKE THE DAY OFF

LE PACKAGING

Simple, efficace et très joli. J'aime beaucoup ce gros pot qui prend beaucoup de place mais que je trouve très mignon quand même. 

Une fois ouvert on tombe directement sur le baume, il n'y a pas d'opercule ce qui est très bien. La quantité de 125 ml est appréciable.




TAKE THE DAY OFF

TEXTURE & APPLICATION

J'imagine la réaction d'une personne étrangère au monde du makeup face à cette texture mi graisse solide / mi-cire, ça donnerait un truc du genre : wtf. Bon même moi la première fois que j'ai ouvert ce pot il y a quelques années je me suis demandé par où commencer, comment faire, quelle quantité prendre et surtout pourquoi cette consistance ? Admettons que je mette ça sur ma figure, comment c'est censé partir avec de l'eau ?

Pourquoi tant de questions ? Sans doute parce que la consistance solide de ce baume est assez inhabituelle. Dans ce grand pot on découvre un baume solide blanc légèrement translucide. Une fois qu'on plonge le doigt à l'intérieur le produit se brise et se prélève très facilement. Au contact de la chaleur de la peau le baume se liquéfie aussitôt. 


Je prélève la quantité nécessaire en fonction de la difficulté à éliminer mon maquillage. La quantité sur la photo correspond à un maquillage sophistiqué et waterproof. Puisque la matière se liquéfie il en faut peu. Avec le bout de l'ongle je prends une noisette de baume que je chauffe entre mes doigts. Ensuite je masse mon visage encore maquillé et sec avec cette huile assez épaisse. Le Take the day off n'a pas de parfum ce que j'aime beaucoup, bye le superflu. J'apprécie énormément le fait de pouvoir masser ma peau pendant un long moment sans que le produit ne pénètre mon épiderme. D'une part c'est très agréable, d'une autre part cela permet de bien transférer le maquillage de ma peau dans le baume.

Ensuite je rince tout ça à l'eau tiède en massant encore un peu pour bien tout éliminer.




TAKE THE DAY OFF

LE RÉSULTAT

Tadaaaaam, il n'y a quasiment plus rien. Je dis quasiment parce que mon mascara le fabuleux Noir Couture Volume de Givenchy est plus que tenace. Il me suffit alors de passer un peu de démaquillant waterproof sur les yeux et un peu de lotion sur le visage. Là où il est très fort c'est que grâce à lui je viens à bout de mon mascara alors que parfois même en utilisant une tonne de démaquillant biphasé je n'y arrive pas. Après le rinçage ma peau ne tiraille pas du tout et n'est pas grasse non plus. 

C'est sans doute la méthode de démaquillage la plus efficace que j'ai testée. Je préfère finalement le baume à l'huile. Ça ne coule pas, ça ne va pas dans les yeux et le massage est plus agréable.





TAKE THE DAY OFF

POUR RÉSUMER

Sensorialité, efficacité, j'y trouve mon compte. Le pot de 125 ml coûte dans les 30€ ce qui est assez onéreux mais je pense qu'il va me durer longtemps puisqu'une noisette suffit à chaque fois. Comme je le disais au début, je l'aime beaucoup.


Take the day off de Clinique, 125 ml, 30€ ici et

Bien, bien, bien. 2018. Nous y sommes. C'est très bizarre, j'ai du mal à réaliser que nous sommes en 2018. Je n'ai pas vraiment eu le temps d'anticiper cette nouvelle année, comme Noël d'ailleurs. J'ai été prise par la frénésie du travail sans m'imprégner de l'ambiance de Noël et du changement d'année. Mais puisque nous y sommes c'est parti pour la rétrospective de 2017 et mes vœux pour 2018. [Comment ça nous sommes déjà le 7 janvier ? Certes, je ne suis pas en avance. Passons ce détail.]



Il y a un an c'était un article pas forcément joyeux, joyeux, que j'avais publié ici même. Il faut dire que 2016 avait été bien, bieeeeeeeeeeeen, pourrave comme année, mais j'avais le sentiment que 2017 serait meilleure. Et j'avais raison. (Toi aussi, pour connaître ton avenir appelle Marie la blogueuse voyante ...)

J'ai trouvé un job, début 2017. Et voilà c'est tout. Je vous laisse un peu de temps pour vous remettre de cette annonce tonitruante. C'est fou comment un petit CDI a changé ma vie. Ou plutôt m'en a créé une. Avant je me consacrais à 100% au blog - entre quelques CDD - donc forcément je publiais plus souvent - ici et sur les réseau sociaux - je commentais les articles des blopines. Je n'avais (presque) que ça pour me sentir un peu utile, un peu plus existante.

Et voilà que j'ai trouvé un job. Je suis Consultante CRM Digital et Marketing. Quand on sait que j'ai un M2 en Cosmétologie et que je visais un poste en marketing des cosmétiques c'est un peu bizarre. Je vous dirai que c'est le marché du travail qui est bizarre. Je me suis reconvertie avant même d'avoir vraiment commencé ma carrière. Le hasard. Bon, le hasard, le blog et beaucoup de motivation.

Je trouve ça dingue que ce blog qui était censé être ma carte de visite pour montrer une autre facette de mes connaissances en cosmétiques devienne ma carte de visite pour montrer que je me débrouille un peu dans le digital.


Honnêtement je n'ai plus le temps de poster aussi souvent qu'avant. Vous savez que j'aime parfaire mes articles. Les photos, le texte, la structure des articles, tout ça me prends du temps que je n'ai pas envie de raccourcir donc je publie moins souvent. Je ne sais trop comment ni pourquoi, mais je reçois toujours plus de visites de votre part. Mille mercis à vous pour votre fidélité et votre intérêt. Je reçois aussi beaucoup de produits - plus qu'avant et plus que je n'en ai besoin - ce qui me permet de continuer à alimenter le blog et de découvrir toujours plus de merveilles. Merci encore une fois. 

D'ailleurs je tenais à remercier plus particulièrement Vichy, Sanoflore, Sky Lantern pour leur confiance et tous ces merveilleux colis que j'ai reçu cette année. Bon ma gardienne vous remercie un peu moins.

Je sais qu'en publiant plus souvent j'aurais encore plus de visites et sans doute encore plus de partenariats. Avant cette année 2017 c'était ce dont je rêvais mais maintenant je vois les choses différemment. Ce n'est plus un but, juste un hobbyBien sûr j'ai envie de publier plus souvent mais pas au détriment de la vie réelle.

Cette année 2017 a été assez folle et je suis fière des micro combats que j'ai mené, de toutes les fois où je me suis fait violence pour me dépasser.

Pour 2018 j'espère plus que jamais concilier ma vie pro, perso et le blog. Cela me demandera pas mal d'organisation mais puisque cette année je n'ai cessé de m'étonner je vais arrêter de me dire que je ne pourrais pas le faire et me donner les moyens d'y arriver.

Si vous considérez que c'est une résolution alors ce sera ma seule résolution. Pour le reste advienne que pourra.


Pour conclure je vous souhaite à tous et à toutes une très belle année 2018. Je vous souhaite le meilleur qu'on puisse vous souhaiter. En mieux.
A très vite.
Bisous


Dans ma collection de presque 100 rouges à lèvre j'ai forcément un chouchou. Celui qui va avec tout, qui est confortable, qui est chic mais qui ne fait pas tape à l’œil, celui que je mets lorsque j'ai un repas avec beaucoup de personnes. Bref, mon rouge à lèvre de tous les jours qui réponds au doux nom de  Mademoiselle, un Coco Rouge de Chanel. Ça fait tellement longtemps que je l'ai que je ne me rappelle plus quand ni comment je l'ai eu. Sans doute un cadeau de Noël il y a quelques années. Quand Chanel a refait sa collection de Coco Rouge il y a 3 ans ils ont gardé le Mademoiselle, quoiqu'un peu plus marron, moins rosé, mais tant pis je l'ai quand même adopté. Après des années de Mademoiselle je me suis dit qu'il fallait changé un peu. Je voulais toujours un nude, un peu plus rosé, un copain de tous les jours quoi. Après de nombreuses recherches j'ai jeté mon dévolu sur le Diorific Khôl en Pure Topaz de Dior. Souhaitons lui la bienvenue !




DIORIFIC KHÔL

LE SPEECH
"Rouge poudré - Ultra pigmenté - Intensité longue tenue"
Dior 


DIORIFIC KHÔL
LE PACKAGING

Première pensée : wahou il est trop beeeeeeeeeeeeeaaaaaaau ce tube. Deuxième réflexion : il ne ressemble pas un peu à une pièce d'échec ? 


Une chose est sûre il ne passe pas inaperçu ce tube. Je crois même qu'il dépasse tous les tubes que j'ai en ma possession. On dirait une oeuvre, un objet de décoration. Limite c'est plus normal d'exposer ce tube sur ses étagères que de le garder dans son sac. Plus fêtes de fin d'année tu ne peux pas. Ça tombe bien puisqu'il fait partie de la collection - limitée - de Noël 2017. On arrive en 2018, il était temps que je fasse mon article moi !



DIORIFIC KHÔL

TEXTURE ET APPLICATION

A vrai dire c'est plutôt pour la teinte que pour la texture ou le packaging que j'ai pris ce Pure Topaz. Mais puisqu'on est là - toi et moi - et que c'est une nouveauté, autant parler du raisin et de sa texture.

Le raisin, une fois sorti de sa tour en or, est taillé comme un vrai khôl. La forme en pointe permet une application intuitive et précise. Après, je dois avouer qu'au bout de quelques semaines d'utilisation comme j'utilise toujours le même côté, le raisin a pris la forme d'un raisin classique avec une face plus biseautée que les autres. Le côté khôl relève plus du gadget que de l'utilité publique mais ça ne dérange personne et c'est pratique au début.

A la première application on ressent bien la texture poudrée promise par Dior. Le rouge à lèvres accroche bien sur les lèvres et n'est pas aussi crémeux que d'autres. Le fini est bien velouté, très léger, confortable mais quand même un chouïa moins qu'un rouge à lèvres au fini plus satiné (surtout en fin de journée). Disons que si je le porte tous les jours sur une longue période mes lèvres ont vraiment besoin de baume en fin de journée. Je remarque quand même que lorsque j'effectue de nombreux passages - comme sur la photo ci-après - la texture fond un peu plus et devient plus crémeuse et donc brillante.

En deux passages le fini est bien pigmenté et homogène. Attention cependant à bien gommer les petites peaux mortes parce que cette texture au fini poudré a légèrement tendance à marquer.




DIORIFIC KHÔL

LE RÉSULTAT

Le fini est très beau et frais. Velouté, pigmenté, très fin et en plus je ne le sens pratiquement pas. Il transfert moins qu'un rouge à lèvres plus crémeux et épais. La tenue est d'ailleurs très bonne, après un repas il s'est légèrement effacé au centre de mes lèvres. Après pour faire un test digne de ce nom il aurait fallu que je prenne une teinte plus foncée.

La teinte - Pure Topaz 341 - est un nude avec des sous-tons rosés. Le haut que je porte sur ma photo ne lui rend pas franchement hommage. D'ailleurs je ne le porte JAMAIS avec ce haut mais quand je me suis décidée à faire mes photos c'était celui-là que j'avais. Quand je m'en suis rendue compte il faisait nuit. Trop tard. #boulet


Bref je suis ravie de mon achat, j'aime beaucoup la douceur, à la fois dans la teinte et dans la texture de ce Pure Topaz. Ce n'est pas le nude qui remplacera le Mademoiselle dans mon cœur mais il remplace mon Rouge Allure Velvet, toujours de Chanel, en La Distinguée, qui ne se fait plus. Il a quasiment la même teinte et le même fini.





DIORIFIC KHÔL

POUR RÉSUMER

C'est bien dommage que cette collection soit éphémère. Le packaging, le produit, je trouve tout ça bien réussi. Je ne peux que vous conseiller d'en acquérir un, tant qu'il est encore temps.


Diorific Khôl, Edition limitée de Noël 2017, Dior, 5 teintes, 40€ environ, ici



Je me dénonce, j'ai encore craqué pour un parfum. Mais comme je l'ai pris en petit format ça compte pas trop. Non ? Si. SI ! Hahahaha Allez, et comme je suis trop sympa je vous parles de mon dernier coup de cœur en date j'ai nommé l'eau de toilette Donna Acqua de Valentino


ACQUA DONNA

PACKAGING

Au commencement de tout il y a eu un coup de foudre pour le packaging. Sérieux les gars on en parle de cette incroyable beauté ? Mon œil aiguisé avait déjà repéré le flacon de l'Uomo, mais bon je ne fais pas encore dans le parfum masculin. Puis il y a eu le Donna, mais beaucoup trop de roses inside. La troisième version fut la bonne. Cette fois-ci j'adore le parfum et forcément j'admire le flacon.



Le flacon facetté me fait penser aux carafes d'alcool qu'on voit dans les films américains. J'adore la manière dont la lumière se reflète dans les reliefs. Le bouchon, le spray et la petite plaque dorés s'accordent parfaitement avec le rose et le flacon en verre. Bref, je crois que c'est mon flacon de parfum préféré de tous les temps.



ACQUA DONNA

NOTES OLFACTIVES

Note de tête : Accord Poire, Amande Verte
Note de cœur : Jasmin Sambac, Aubépine, Frangipane
Note de fond : Fève de Tonka grillée, Benjoin, Bois de Santal




ACQUA DONNA

LE JUS

A la première pulvérisation la poire très fraîche se détache très nettement puis laisse place à l'amande verte plus douce.

Ensuite arrive le cœur de fleurs chaud et gourmand grâce à la frangipane. En fin de journée la fève tonka grillée apporte de la chaleur et du réconfort.

Donna Acqua est à la fois gourmand, sucré, fleuri, fruité et frais. Moi qui déteste les parfums très sucrés et très gourmands je ne le trouve pas excessif. Il apporte beaucoup de douceur comme un pull doudou. Je le trouve à la fois très moderne / jeune / dynamique et rétro / poudré. Il me fait penser à l'exact mélange du Love de Chloé et du Black Opium d'YSL. 

La tenue est excellente pour une eau de toilette.



Je le porte aussi bien en fin d'été, en automne qu'en hiver. Je pense qu'il plaira autant aux jeunes femmes qu'au femmes.


Vous connaissez le Donna Acqua de Valentino ?

Donna Acqua, Valentino, Eau de Toilette, 30ml env 57€, 50ml env 81€