Diego Dalla Palma, focus sur le teint et les yeux


Hello les cocos ! Aujourd'hui et ensuite dans la seconde partie je vous présente la marque italienne Diego Dalla Palma (ici) que vous pouvez retrouvez en exclu chez Nocibé. Cet article, - enfin ces articles puisque j'ai décidé de le faire en deux parties pour que ce ne soit ni trop long ni trop soporifique pour vous - j'ai mis un petit moment à vous le concocter. J'ai pris le temps de tester les produits et surtout j'ai voulu vous offrir un joli visuel et un contenu pertinent. Et c'est parti pour le teint et les yeux.


Voilà un petit aperçu de tous les produits dont je vais vous parler.



MakeUp Studio High Coverage and Long Lasting Foundation SPF 20

 -



[Le fond de teint à la couvrance impeccable et indétectable. Sa texture ultrafine se transforme au contacte de la peau en un fin voile poudré pour un teint nu sans aucun effet matère.

Grâce à sa formule enrichie aux extraits de "Centella asiatica" qui stimule la formation de collagène, il redensifie et nourrit la peau, le visage est sculpté et illuminé. Adapté à tous les types de peaux, haute couvrance et longue tenue. SPF UVB 20.

Peau plus lisse. Teint matifié et naturel.]




Il se présente sous forme de tube pompe noir très élégant et très pratique. J'apprécie énormément ce format hygiénique qui garantit l'intégrité de la formule, permet de délivrer la juste dose, permet de vider intégralement le tube - hop hop hop on coupe le tube vers la fin - et reste dans la lignée des packs du sélectif. C'est peut-être un détail pour vous, mais ....

J'ai la teinte 211 (Vanilla Beige) qui s'avère être très proche de ma carnation. A la sortie du tube elle est claire avec des sous tons jaunes puis elle monte en intensité et prends des sous tons plus rosés. Pour contrer le côté rosé j'applique un peu de poudre - celle que je vous présente juste après - et la teinte est Nicole crème. Pardon niquel chrome.


Pour l'appliquer je vous conseille de tapoter un peu de produit, comme vous le feriez avec un concealer pour camoufler, plutôt que de l'étirer. Le résultat est plus joli et plus couvrant. D'ailleurs la couvrance est intermédiaire à élevée et facilement buildable. Le fini est poudré mais reste lumineux et très très confortable. Comme le fini est poudré je déconseille d'accumuler les couches au risque de se retrouver avec un teint "grisé". Une ou deux fines couches (vraiment peu de produit suffit et il se travaille hyper bien) et un coup de correcteur pour finir en beauté. Son gros point positif c'est la tenue. Elle est irréprochable ! Aucun déplacement de matière, pas d'oxydation, pas de brillance, pas de peau qui boit tout le FDT. Chapeau bas Diego !


Pour moi il y a deux points négatifs : il marque les zones de sécheresse (nez et haut du front pour moi) et il ne donne pas un effet sans matière. Pour le premier point je vous laisse avec la photo ci-dessous, j'ai les mains hyper sèches [c'est le crash test de l'extrême] et comme vous pouvez le voir il unifie bien, il couvre bien, le fini est lumineux mais il marque les sillons.
Pour cet hiver je préfère l'utiliser localement sur mes joues - la bad zone me concernant - pour camoufler mes tâches d'hyperpigmentation et pour bénéficier de sa tenue irréprochable tout en gardant une sensation de confort.



Rice Powder 

-

Ma première poudre universelle ! J'en avais testé avant mais je n'ai jamais investi. Eh bien les amis c'est un gros coup de cœur.



Elle se présente dans un pot transparent surmonté d'un bouchon / tamis / miroir noir. Une houpette accompagne la poudre. Je n'utilise pas la houpette, je lui préfère un large pinceau. Avec ce genre de poudre blanche je cherche surtout à éviter les paquets donc je préfère un moyen d'application plus aérien. Mais j'ai gardé la houpette pour une autre poudre libre colorée. Malin !


L'avantage c'est qu'il en faut très peu et que le visage est immédiatement lissé, matifié, confortable, pas plâtré et elle est compatible avec n'importe quelle carnation.
Je vous l'avais dit, gros coup de cœur.



Pinceaux

-

Vous les avez déjà vu (ici) dans ma collection d'accessoires beauté. Ces trois pinceaux sont très bien finis, les poils sont denses, doux et ne se barrent pas au moindre lavage.


Pinceau plat pour Terres et Poudres N°30


Il est trop doudou ce pinceau. Pour partir en WE il est hyper pratique, parce qu'il fait tout.
  • Pour matifier je prélève la poudre avec la tranche et je tapote - toujours avec la tranche - pour ne pas déplacer la matière en dessous pis je balaye du centre vers l'éxtérieur pour répartir la poudre et enlever l'éxcédent.
  • Concernant la terre de soleil, sa forme profilée permet de naturellement hâlé le visage [creux de joues et arrête du nez]. S'il pouvait faire la cuisine ça m'arrangerait aussi.
Pinceau pour fond de teint et base N°20


Il est parfait pour appliquer les fonds de teint liquides. Pour les FDT crémeux je préfère l'éponge. Surtout il me permet d'alterner avec mon pinceau teint Sephora et de m'éviter de laver le même pinceau tous les jours.


Pinceau pour les yeux - estompage étendu et smokey eyes N°12


En voyant son format généreux j'ai pensé au premier abord qu'il serait trop large et que je n'arriverais pas à m'en servir correctement. En fait il est très maniable, j'arrive à déposer mes fards en aplat tout en restant précise. La tranche permet de faire le raz de cils de la paupière inférieure et de blender les fards dans le creux de paupière. C'est l'avantage du format généreux.


High performance mascara

-


Ce mascara promet longueur, définition, courbe et volume. Longueur, oui - définition, oh yeah - courbe, oui - volume, oui mais on a vu plus impressionnant. Le résultat est modulable, du plus naturel au plus intense. A la première couche le résultat est très naturel, puis au fur et à mesure le résultat se construit aisément.


Je suis une habituée du cil étoffé et galbé au max. A défaut d'avoir une peau parfaite, j'ai la frange de cils fournie donc autant profiter de cet avantage. Et avec mes lunettes qui gomment le résultat, il faut mettre le paquet. Avec ce mascara je n'arrive pas à avoir le volume que j'aime tant mais on s'en approche beaucoup. En même temps vous me direz ce n'est pas sa fonction première.  


Sa fonction première c'est la définition et la longueur. Et là le mascara assure. Le fini est très noir, étiré et bien défini avec un effet cil à cil. La brosse, assez minimaliste, facilite le dépôt de mascara dès la base et d'étiré en séparant chaque cil sans faire de paquet même après la énième couche. Je vous laisse juger sur place.

Yeux ouverts et fermés avant
Yeux ouverts et fermés après
Petit aperçu de la courbure


Khôl Kajal

 -


Un bon khôl est un khôl bien noir dès le premier passage, assez fin pour rester précis, à la fois crémeux et résistant et qui tienne en place.
Voilà, c'est un bon khôl.


A très vite pour la seconde partie sur les produits lèvres.

Aucun commentaire: