Hyaluspot de Vichy, le pansement des imperfections


Les fraises, tu comprends l'allusion ? Ah le(s) bouton(s) ... Les hormones, l'adolescence, le stress et il(s) s'installe(nt), tranquille, pépouze. J'ai mis le pluriel entre parenthèse parce que j'ai écrit cet article avec Diplomatie mais entre nous, on sait très bien qu'ils arrivent toujours en colonie. On sait très bien aussi que c'est moche et que si pointe blanche il y a, l'envie de vérifier l'évolution du schmilblick voire de l'exterminer se fait ressentir. Non ? #parcequemoijesuisuneprincesse T'sais que c'est pas bien de mentir, demande donc à Pinocchio ! Vichy nous a bien compris, nous et notre désespoir #pourquoiiiiiimoiiii, et propose Hyaluspot. "Un soin ciblé à l'effet pansement". L'idée étant d'isoler le(s) coupable(s) des doigts et leurs bactéries.


-
- Un pansement ? Le truc marron tout moche ?
- Bah tu peux choisir un pansement Hello Kitty, si tu préfères.
(Et là vous saisissez tous mes talents de dialoguiste.)
-

Sans parler de triturer ses boutons toutes les 5 secondes il est évident que toutes les occasions sont bonnes pour les agresserappliquer de la crème, se maquiller, se démaquiller ... L'idée d'un produit qui va isoler le bouton, limiter les interactions avec les bactéries et apporter du soin est génialement bonne et bienvenue. Evidemment, ce n'est pas un pansement à coller. Le but c'est de conserver sa vie sociale même quand ta peau se rebelle. Avant de l'examiner sous toutes ses coutures, voyons ce qu'en dit Vichy :

"En surface, l'acide hyaluronique forme un film invisible qui protège le bouton de la sur-contamination bactérienne. Le LHA et l'acide salycilique, actifs dermatologiques de référence, agissent efficacement sur le bouton. Un produit parfaitement adapté à toutes les peaux, même les plus sensibles.
Ne pique pas, n'agresse pas la peau.

En 2h, 99% des bactéries responsables du bouton éliminées.
En 48h le bouton disparait plus rapidement sans laisser de traces.

"

Packaging

-


Le Hyaluspot est présenté dans un tube vert de 15ml. La quantité peut paraître minime mais comme il en faut très peu à chaque fois, ces 15 petits ml vont durer longtemps. Après avoir dévisser le bouchon transparent on découvre un embout en métal perforé. Je ne sais pas si cet embout a été conçu pour être directement déposé sur l'imperfection puis pour masser. Personnellement, je me lave d'abord les mains puis j'en prélève un peu sur la pulpe du doigt, j'applique et j'essuies la partie en métal. Et en avant Ginette !


Texture

-


Pas question de pansements collants bien trop visible - même estampillés Hello Kity, surtout que je préfère les licornes la texture est gélifiée et assez consistante. Il en faut très très peu, le gel se fond hyper rapidement sur la peau. Il ne pénètre pas totalement mais ne laisse pas non plus un film gras, collant ou visible. La chose est complexe à décrire mais bien pensée. L'avantage c'est qu'il n'est pas exclusivement réservé à la routine du soir, avant on utilise notre crème préférée, on se maquille après ni vu ni connu, on l'oublie et puis c'est tout.


Résultat

-

Dans l'histoire de la vie du bouton il y a tout d'abord le peroxyde de benzoyle, puis la Pâte grise de Payot, le Hyaluspot, l'armada de crèmes / huiles cicatrisantesLe Hyaluspot intervient - dans mon cas - à la toute fin. Plus précisément quand l'envie d'extermination se fait le plus ressentir ou quand le bouton a disparu par la grâce du gommage / masque boue / le passage du coton / l'extracteur de comédons / mes doigts désinfectés je l'avoue parce que je n'ai pas de patience.

Pour moi ce n'est pas un produit qui va être aussi efficace que les deux premiers pour faire murir / assécher les imperfections mais qui est indispensable pour éviter une surinfection du bouton lui même ou de la peau à côté puis de limiter les marques cicatricielles après.
J'en suis vraiment contente, il limite visiblement les dégâts sans contrainte, sans assécher. Je ne sais pas si l'intrus disparaît plus vite, je ne compare pas vraiment les durées de vie de chacun, mais à chaque fois il n'y avait aucune complication - c-à-d poussée de croissance de l'individu incriminé voire étalement de la colonie - et la marque laissée après était riquiqui. Encore une victoire de Mr Propre moi-même sur le bouton !

Hyaluspot de Vichy (ici), tube de 15ml, dispo en parapharmacie, environ 10€


2 commentaires:

  1. J'ai trouvé ton article sur ce produit super intéressant ! (Et je dis pas ça seulement parce que, comme toi je préfère les licornes à Hello Kitty)
    De mon côté, j'ai délaissé tout ce qui était peroxyde de benzoyle et cie... Je rpéfère utiliser de l'huile essentielle de tea tree, je trouve que ça m'irrite moins la peau !
    Bisous :)

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour ton commentaire et ton passage par ici Christine !
    Team licornes !!!!! Hahahaha
    Une fois que j'aurais fini quelques tubes je passerai à la tea tree. Mon cas est tellement désespéré que je me demande si ce sera "assez fort". A voir.
    Bisous :)

    RépondreSupprimer