Je vous l'avais dit lundi dernier : aujourd'hui je vous propose la deuxième série de photos faite après le fail de la première série du denier MSC (ici). Pour ce nouveau maquillage je suis restée dans des tons gris mais un peu plus doux. La technique reste donc la même, seules les teintes diffèrent.


Vous avez été nombreuses à me dire que mes photos n'étaient pas nazes, merci à vous de me réconforter. Bref, ne nous attardons pas sur cet événement traumatisant. Hahahaha.


Revenons à nos moutons. Pour ce maquillage la teinte mise à l'honneur est le gris et pour obtenir ce fameux gris j'ai mélangé le fard gris irisé foncé de la palette My Favourite Palette de Nocibé et le Daïquiri (2ème fard en partant de la droite, rangée du bas) de la All Night Long de Sleek. 

En couleur transition (creux de paupière) j'ai utilisé le Prosecco (3ème fard en partant de la droite, rangée du haut) de la All Night Long et dans le creux interne j'ai appliqué le fard rose irisé au milieu de la My Favourite Palette de Nocibé.


Pour accentuer les lignes vides j'ai appliqué le fard beige mat de la palette Nocibé. Le liner est le Grandiôse Liner de Lancôme et le mascara le Noir Volume Couture de Givenchy


J'espère que cette deuxième interprétation du gris vous aura plu ! Bonne semaine à tous !



En ce samedi de canicule je vous retrouve pour un nouvel article manucure coloré. Des blocs de couleurs bordeaux, rose, mauve et doré. Irisé ou non. Bref quelque chose de très simple en ce samedi de chaleur - où les vernis sont un peu plus compliqués à appliquer et réticents à sécher.


Pour réaliser ce nail art j'ai appliqué le Princess for a day d'ANNY sur tous les ongles. Après réflexion, c'est mieux d'appliquer la couleur en haut en tant que couleur de base, mais comme j'avais celui d'ANNY sur les doigts depuis le début de la semaine j'ai fait avec. Pour délimiter les bandes j'ai utilisé du striping tape, un grand classique. Et à vos pinceaux !



Les vernis utilisés :

Le bordeaux : Le Rouge Noir de Chanel
Le mauve : Princess for a day d'ANNY
Le rose pailleté : Like a Phoenix de Nocibé
Le doré pailleté : superposition de Gold digger de Sephora et Or Splendeur de Marionnaud


Bonne fin de week end !



Alors que les articles sur les produits sourcils d'ABH vont fleurir, croyez-moi j'ai le nez - hahahaha - je vous propose une revue de deux produits sourcils de ... Kiko, que j'utilise de manière complémentaire : l'Eyebrow Marker et l'Eyebrow Designer


Mon petit problème de sourcils concerne surtout le sourcil gauche. Ma gauche. A l'âge de 5 ans - c'était un samedi après-midi, c'est important, des fois qu'un jour quelqu'un souhaiterait faire ma bio - j'ai fait un salto avant avant avec mon petit vélo - il était vert, jaune et rouge. Pour la bio toujours - et bim je me suis fracassée l'arcade sourcilière. Je vous passe les détails qui nécessiteraient d'être floutés à l'image pour arriver direct au moment où mon sourcil s'est retrouvé coupé par une cicatrice : 2 cm partant de la tête vers le haut. #Pirate #PascalObispo aussi.

A l'adolescence, j'ai frappé au hasard en épilant mes sourcils : il fallait éliminer les sourcils sous la cicatrice et faire la même chose de l'autre côté pour obtenir cette symétrie si chère à mon cœur. Depuis j'ai arrêté - bordel l'épilation c'est chronophage et c'est pas comme si il n'y avait que ça à épiler et, ah on me dit dans l'oreillette que le sourcil trop fin c'est pas jojo - et je me retrouve avec le sourcil droit trop canon et le gauche ... Le gauche avec une cicatrice qui délimite l'épilation sous la moitié du sourcil, avec des poils un peu foufous à la tête et des poils zinzins au dessus de la cicatrice qui n'ont rien compris à la vie de poils et qui poussent droit devant - ils te regardent quand moi je te regarde, t'vois. 

D'où la nécessité de combler pour équilibrer la forme du gauche avec celle du droit et de discipliner les récalcitrants. Couleur et colle. Eyebrow Marker et Eyebrow Designer.


EYEBROW MARKER

No-transfert natural tatoo

Première étape : combler, redessiner. Après avoir utilisé un crayon pendant de nombreuses années j'ai voulu tester un feutre. Le packaging n'est pas folichon donc je vais passer très vite dessus. Gris et en plastique je le trouve un peu cheap. 


La mine du feutre est assez fine et rigide. La finesse de la pointe permet d'être précis. Là où le bas blesse c'est que le feutre cesse rapidement de fonctionner en se mélangeant avec le FDT et la poudre. C'est le même problème qu'avec les liners feutres. Pourtant quand je me maquille je fais attention à ne pas recouvrir mes sourcils et je les brosse avec une brosse spéciale. Donc il n'y a pas tant de FDT et poudre que ça. Au final, j'utilise surtout la tranche et je fais mes sourcils avant le teint de peur que la mine devienne inutilisable avant la fin du produit.


Ça commence mal hein. Là où il se rattrape c'est au niveau du résultat maquillage. La teinte (02) correspond exactement à celle de mes sourcils. Ni trop marron, ni trop rouge, c'est un joli marron gris - un taupe quoi - très naturel. 



La texture est fraîche, liquide et pas trop opaque pour éviter le côté "maquillage au feutre". Le fini me semble plus naturel qu'avec un crayon ou une mine rétractable sans doute parce qu'il est sans matière et moins intense. Je n'arrive pas à totalement rectifier le tir mais bon je limite la casse en comblant et redessinant un peu. La tenue est excellente, toute la journée pour moi.


En dehors du packaging et du feutre perturbé par le mélange FDT/poudre je suis satisfaite par ce marker, surtout pour le prix. C'est compliqué de trouver la bonne teinte parmi les produits sourcils donc je fais abstraction du reste et c'est probable que je le rachète.

Eyebrow Marker, 4 teintes, Kiko, 5,90€ ici



EYEBROW DESIGNER

Gel Mascara

Deuxième étape : Fixer. Le packaging est toujours en plastique. Cependant le noir donne un côté moins cheap que pour le marker. La brosse est ... euh  gigantesque. Elle a un côté avec les poils plus longs que l'autre. Pourquoi ? Don't know. Je trouve cette brosse trop imposante pour brosser les poils comme il faut. Trop longue, trop large, elle brosse la peau en même temps que les sourcils. 

Le mascara est transparent à la base. Après de multiples utilisations le produit s'est mélangé au produit coloré que je mets en dessous pour donner un truc marron clair. Mais de base il est bien transparent. 


Une fois appliqué il ne cartonne pas les sourcils comme certains produits ce qui est appréciable. Il donne un fini un peu mouillé qui s'estompe au bout de quelques minutes. Gare aux paquets quand même au risque d'avoir un résultat trop brillant. La fixation n'est pas très forte. En tout cas pas assez forte pour mes poils récalcitrants du sourcil gauche. Après je pense qu'il sera difficile de trouver le fixateur de sourcil qui arrivera à bout de ces poils tous foufous. Pour mon sourcil droit c'est ok, mais en fait même sans fixateur c'est déjà ok. Finalement ce produit n'apporte pas de valeur ajoutée à mon maquillage et cette brosse m'empêche d'apprécier l'application. J'ai essayé, je le finirai mais je ne renouvellerai pas l'achat.


Eyebrow Designer, Kiko, 7,20€ ici


Petit avant/après du côté gauche :



Bon lundi à tous. Je sais que pour beaucoup ce lundi est synonyme de de reprise. T'es triste, tu déprimes ? Allez, viens c'est pas grave on va se détendre ensemble. Fais toi un thé et laisse toi guider par les étapes en photos - youhou, ça faisait un petit moment qu'il n'y avait pas eu de tutoriel photo par là - de ce MSC sur le thème du gris.




Disclaimer

Avant de commencer je dois faire un petit disclaimer. Une fois n'est pas coutume, j'ai fait ce maquillage très en avance et ça m'a pris le jour avec le temps le plus pourri de cette semaine. Mauvais choix quand je repense à la lumière ridiculement faible et grise. En vrai ce n'est pas le pire, le pire c'est que mon appareil photo n'a pas très bien digéré cette masse noire - problème de définition du noir, des ombres, bref ça passait très mal en photo - voyant ça j'ai changé mon mode pour passer sur le mode "Peau douce" après les photos étape par étape en pensant que que le noir paraîtrait moins brillant et flou - je ne sais pas comment décrire ce rendu très bizarre - et ça pour être douce, elle est bien douce ma peau. #BébéCadum C'est d'autant plus "choquant" - j'exagère à peine, hahahahaha mais imaginez ma tête quand j'ai vu que mon lifting express en grand sur mon PCque mon grain de peau n'est pas très fin dans la vraie vie - comme on peut l'apercevoir sur les photos des étapes du tutoriel avant que je ne change le mode

Le résultat n'était tellement pas naturel que j'ai fait une seconde série de photos avec un semblant d'edgy double cut crease toujours, sur le thème du gris mais dans des tons différents et sans le tutoriel étape par étape. J'étais partagée entre la première série - celle-ci - avec une explication détaillée mais des photos du résultat qui ne rendent pas hommage à ce qu'il est en vrai et une deuxième série avec des photos moins bizarres mais sans explication - et sincèrement j'avais la flemme de vous faire le tuto en dessin.


La solution : je vous présente ce maquillage pour le MSC de cette semaine - tant pis pour le lissage de peau et finalement j'ai sélectionné les photos où le dégradé ressort bien, je garde au chaud les photos "fail" - et la deuxième série sera publiée lundi prochain - je n'ai pas la couleur du prochain MSC, vert chartreuse - et comme ça vous aurez une indication sur le procédé avec cet article. 

Le disclaimer était un peu longuet, alors je vous laisse avec le tuto en image !


Tutoriel

1/ La base Backstage Eye Prime de Dior en 002 sur la paupière mobile et l'arcade.





2/ Sur la paupière mobile et l'arcade : le fard Nougat de la palette Au Naturel de Sleek que je vous ai présentée ici




3/ Un eye wing pas du tout timide avec le Long Lasting Gel de Kiko et mon pinceau biseauté Bellapierre - hors champs hahahaha




4/ Le fard gris foncé pailleté de la palette My Favorite Smockey 2 de Nocibé très travaillé de façon à le "fondre" avec le noir. Et c'est à ce moment que l'appareil a été perturbé par les paillettes, le dégradé, le noir. Bouhouhouuuu.




5/ L'Ombre Essentielle de Chanel en Furtif [95] en coin interne. 




6/ Avec l'Illusion d'Ombre de Chanel en Illusoire et mon pinceau biseauté Diego Dalla Palma je suis les contours du dégradé noir vers gris tout en laissant un peu d'espace.




7/ Le Grandiôse Liner de Lancôme - revue ici - en coin interne.




8/ Avec un pinceau crayon et le fard gris de la palette Nocibé je floute le raz de cils inférieur (photo de cette étape à imaginer). Je fini avec le mascara Eccentrico d'Armani. C'est la photo qui illustre le mieux ce problème de résolution avec le noir. Si jamais vous avez des conseils pour éviter ça, je suis preneuse !

Et Tadaammm !

Le Rouge à lèvres est le Rossetto Opaco / Mat Lipstick en 91 de Diego Dalla Palma.


Rdv lundi prochain pour la seconde série !




Un peu d'amour et de douceur en ce samedi ! Pour ce nouvel article de la célèbre catégorie Samedi manucure je vous retrouve avec du nude rosé, des cœurs rouges et surtout des paillettes !





La base

Pour réaliser cette manucure j'ai appliqué le vernis Choubidou de Nocibé - que vous avez déjà vu dans l'article de la semaine dernière lààà - sur tout l'ongle. Au début je pensais me servir du Eastern Light de Chanel, un pur blanc, mais après réflexion je me suis dit que le contraste entre le blanc et le rouge serait trop fort. Au vu du résultat je suis contente de ce changement de dernière minute, le nude rosé apporte beaucoup de douceur.



Les coeurs

Pour les cœurs je me suis servi - pour le premier ongle - d'un scotch que j'ai plié en deux, dont j'ai découpé le milieu en forme de demi-cœur pour donner un cœur complet une fois déplié puis collé en bout d'ongle. Honnêtement, moi qui suis plutôt habile en découpage je n'étais pas très satisfaite de mon cœur, le résultat n'était pas très rond et un cœur avec trop d'angle n'est plus .... un coeur. Je pense qu'il faut avoir des ciseaux fins et assez petits pour être plus précis et à l'aise. J'ai rattrapé le coup à main levée et j'ai continué à tracer les autres à main levée. 

Pour le dessin des coeurs sans scotch je n'ai pas essoré le pinceau à la sortie du flacon, j'ai déposé deux gouttes de vernis l'une à côté de l'autre puis je suis revenue vers le bord de l'ongle en formant un V. Il n'est pas utile que le remplissage du coeur soit homogène, ce n'est pas grave si on voit les traces du pinceau, s'il y a quelques petits pâtés puisqu'on trempe ensuite l'ongle dans le pot de paillettes. Le plus important c'est d'obtenir des contours réguliers. 

Pour le vernis rouge j'ai utilisé le Killer Heels d'ANNY. En terme de teintes, n'importe quel rouge fera l'affaire mais j'ai choisi celui-ci parce que son pinceau est très fin ce qui permet d'être assez précis



Les paillettes

Aussitôt le vernis appliqué j'ai trempé l'ongle dans mon pot de paillettes rouges Nail Rock - présenté ici. J'ai épousseté  - oui épousseté, bienvenue sur TMB, blog du 18ème siècle hahahahahaha - les paillettes rebelles qui squattaient la partie nude avec un pinceau pour les yeux. Et tadaaam ! 



Cette manucure marche pour la St Valentin, pour se remonter le moral, pour les soirées pyjama. 
Love sur vous !