Je ne sais pas pour vous mais en ce moment j'ai les cheveux ultra secs et électriques, au point que je les attache en permanence sinon ils se collent à mon visage ou lévitent autour de ma tête, souvent les deux en même temps. Je me suis souvenu que j'avais ce lait à la rose et l'abricot pour les cheveux quelque part dans mes placards alors je l'ai ressorti, sait-on jamais. Et j'en profite pour vous faire découvrir ce produit que vous ne connaissez sans doute pas !
-


ROSE & APRICOT HAIR MILK

PACKAGING


Dans la veine des produits de la marque John Masters Organicsrelire mon article sur la brume coiffante à l'eau de mer - le packaging est simple et sans superflu. Le lait est contenu dans un tube en plastique blanc de 118 ml. La typographie est simple et seules les informations qui comptent sont inscrites. 


J'apprécie ce style minimaliste même si honnêtement pour un produit capillaire le packaging m'importe peu. Il est pratique, la prise en main est bonne, le bouchon s'ouvre facilement et la souplesse du tube permet de facilement doser le lait. Tout va bien.



ROSE & APRICOT HAIR MILK

TEXTURE & APPLICATION


Avant d'en apprendre un peu plus sur la texture, voici ce que dit la marque sur ce lait des cheveux :

"Ce lait capillaire léger, sans rinçage, nourrit et protège les cheveux de neuf huiles et extraits certifiés bio. Il procure une hydratation riche en nutriments, qui aide à réparer les dégâts du soleil. Peut servir de produit de de coiffure pour une fixation légère ou, tout simplement, pour hydrater, défriser et faire briller. Convient parfaitement aux cheveux secs ou abîmés. Appliquer sur cheveux séchés à la serviette et coiffer comme désiré."

John Masters Organics.


La texture du lait est assez épaisse, elle se rapproche plutôt de celle d'un baume d'ailleurs. L'odeur de rose épicée est assez prononcée. C'est un parfum oriental qui ne me transcende pas plus que ça, ça ne sent pas mauvais mais ce n'est pas ce que je préfère. L'odeur s'estompe au bout de quelques heures mais il ne vaut mieux que je l'applique pas un jour de migraine. 

La première fois que j'ai sorti le lait du tube j'ai eu un doute sur le terme "léger" et puis avec une composition aussi clean que celle du lait - 73% d'ingrédients bio, neuf huiles végétales ... - mes cheveux ne risquaient pas grand chose. Un shampoing au pire.

Je l'applique sur cheveux secs - essorés à la serviette et séchés à l'air parisien - et comme j'ai les cheveux fins et peu nombreux, j'applique seulement un petit pois que je fais chauffer entre mes doigts sur les pointes. Le lait se réparti très facilement sans faire de paquet ni graisser ensuite je les coiffe normalement.




ROSE & APRICOT HAIR MILK

RÉSULTAT


La première fois j'ai appliqué le produit le deuxième jour après le shampoing, un jour chaud d'été. Et comme j'ai les cheveux qui graissent facilement ce fut une catastrophe. Ils étaient plats, poisseux et avec encore moins de volume que d'habitude. Le pourquoi du comment il était quelque part dans mes placards et que ma revue ne sort que maintenant.

Avec le froid polaire qu'il a fait ces derniers temps et mes cheveux secos et électriques - alors même que je n'utilise pas le sèche-cheveux - je lui ai redonné une chance à ce petit lait à la rose et à l'abricot et je dois avouer qu'il a limité les dégâts. Si je l'applique aussitôt mes cheveux secs il ne les graisse pas, les discipline, évite les frisottis, les lisse un peu et leur donne un aspect plus hydraté, plus brillant. Le lendemain les cheveux restent disciplinés et hydratés. Par contre j'ai réessayé de l'appliquer le deuxième jour et définitivement c'est un échec, allez comprendre pourquoi ! Je l'utilise aussi le soir en masque sur les pointes quand je fais un bain d'huiles pour mes racines, histoire de multiplier les bénéfices.

Au final, j'en suis contente parce qu'il résout immédiatement mon petit problème de cheveux électriques et secs sans être lourd, à condition de l'appliquer après le shampoing. J'ai l'impression que le résultat perdure après le shampoing suivant. Pour celles qui ont une masse capillaire normale je pense que vous n'aurez pas le problème de l'effet alourdissant du deuxième jour. Quant à celles qui ont les cheveux frisés ou ondulés, vous l'apprécierez pour son effet anti-frisottis et définissant. Surtout la compo très clean sans silicone conviendra à tout le monde !


Rose & apricot hair milk, John Masters Organics, 118 ml, 28€ ici

 

Si vous me suivez sur les réseaux sociaux vous saviez qu'aujourd'hui je vous présente la Caviar Manucure de Ciaté que j'ai reçu dans le petit colis que Carine - Il était une Brune - m'a envoyé suite au concours que j'ai remporté sur son blog. Ah, la Caviar Manucure, ça fait des années que je la regarde avec envie, mais je n'ai jamais sauté le pas, donc je n'étais que joie à l'idée d'essayer ce kit. Je peux d'ores et déjà vous dire que réaliser cette manucure a été l'une des activités les plus relaxantes et fun que j'ai réalisé dans ma vie. C'était tellement drôle à faire ! Je me suis découvert une nouvelle passion.






CAVIAR MANUCURE

PACKAGING



Le kit est composé d'un vernis, d'un flacon contenant les billes et d'un entonnoir pour reverser les billes non utilisées dans le flacon. Je crois que les flacons de vernis de Ciaté sont ceux que je trouve les plus mignons. J'adore ces flacons incurvés avec leur long bouchon noir et le petit nœud noir.

L'avantage de la Caviar Manucure c'est qu'elle est accessible à tout le monde, même aux moins dégourdies d'entre vous. Inutile de me dire en commentaire que vous n'êtes pas adroites en ce qui concerne les nail arts. Point d'excuse !




CAVIAR MANUCURE

APPLICATION


Première étape il faut appliquer une couche du paint pot rose - le strawberry milkshake. Ciaté ne précise pas d'appliquer une base au préalable, j'en avais déjà sur les ongles donc j'ai appliqué la première couche dessus. Même si ce n'est pas précisé je pense que c'est préférable de protéger un minimum les ongles.







Bref, donc hop hop hop on applique la première couche presque homogène et on attend que ça sèche. Le paint pot est un rose trèèèès clair, c'est toujours compliqué d'avoir un résultat homogène, mais comme les petites billes viennent dessus, c'est un peu le cadet de nos soucis.





Au début je me demandais pourquoi le vernis était rose puisque les billes me paraissaient assez foncées en masse. Finalement le rose permet de garder une teinte similaire à celle de la peau et d'obtenir un meilleur contraste entre les billes. J'essaierai quand même par la suite de reproduire la manucure avec des vernis différents, just for fun.


Ensuite, ongle par ongle, j'applique une couche de vernis et je laisse tomber les billes sur le vernis non sec. Il faut agir assez rapidement pour que les billes adhèrent bien au vernis encore collant. J'ai voulu faire une petite vidéo pour Instagram avec mon pouce, je n'ai pas réussi et le vernis à commencer à sécher donc les billes ont moins bien adhérer. 

Bien sûr sous les mains il faut un récipient, j'ai utilisé l'emballage en plastique qui enrobe les vernis dans le kit. Vous pouvez utiliser, un bol, un Tupperware, peu importe du moment que ce soit assez large avec un peu de rebord. Ensuite il suffit de reverser les billes dans le pot via l'entonnoir.


Une fois que l'ongle est recouvert de billes il faut les presser pour qu'elles s'incrustent mieux dans le vernis.

Et voilà, c'est fini. La Caviar Manucure ne demande pas d'être précis dans l'application du vernis et les billes s'accrochent rapidement à l'ongle. J'ai trouvé ça tellement drôle à faire et le bruit des petites billes qui tombent sur l'ongle et dans le bac était apaisant. Il en faut peu pour me ravir !




CAVIAR MANUCURE

RÉSULTAT



Le fini est plutôt estival parce qu'on aperçoit quand même le vernis rose par transparence et sur les zones où il manque des billes. Après je crois qu'il existe différentes teintes dans les kit et en changeant la teinte du vernis en dessous on peut choisir une teinte un peu plus de saison que le rose clair.

J'aime beaucoup le fini, sur tous les ongles ou en accent nail c'est original et ça habille les ongles en un rien de temps. Sur mes ongles la manucure a tenu un jour sans trop bouger, je l'ai ôté le soir même alors qu'elle était encore en bon état parce qu'il faut bien avouer qu'elle est peut pratique pour la vie de tous les jours.





CAVIAR MANUCURE

POUR RÉSUMER


Ce n'est clairement pas une manucure pour faire le ménage ou enfiler un collant fin. Faut y penser avant ! Les billes s'accrochent là où il ne faut pas et on en perd pas mal surtout si on n'a pas bien appuyer au début. J'ai même retrouvé des billes dans mes cheveux le lendemain.  Par contre je trouve le résultat hyper original et c'est très rapide à faire. 


Et vous, vous avez déjà essayé la Caviar Manucure ?


Hey, hey ! Pour la troisième fois je collabore avec Nocibé et cette fois-ci c'est pour vous présenter les derniers bébés de la marque : leurs parfums. Plus précisément je vous présente deux parfums parmi les six créations : Happy Juice et Spicy Charm. Ça fait longtemps que le projet est dans les bacs et j'avais hâte de vous parler enfin de ces petites nouveautés. Et cherry on the cake, à la fin de cet article je propose à deux d'entre vous de gagner votre parfum préféré.



La collection parfumée de Nocibé



Nocibé sort donc sa propre collection de parfum composée de six jus aux tempéraments différents. Selon l'humeur, selon la saison ou selon l'occasion vous trouverez forcément votre bonheur parmi ces six propositions ! Ces parfums sont disponibles sous deux formats, un flacon de "salle de bains" de 50 ml à 19,95€ et un vaporisateur de sac de 15 ml à 7,95€. Je ne sais pas ce que vous en pensez mais je les trouve très accessible pour des jus de parfumerie. 

Je vous dévoile de mon côté Happy Juice et Spicy Charm, deux parfums très différents mais avec un point commun : le flacon. Chacun se présente dans un flacon en verre, rectangulaire et surmonté d'un cabochon facetté. Un ruban de satin coloré glissé autour du vaporisateur permet de les différencier au premier coup d’œil. Le dessous du flacon ainsi que le nom du parfum reprennent le code couleur du ruban. Bien que ces flacons soient assez simples du point de vue des volumes, je les trouve élégants, de très bonne qualité et pour le coup je pense que cette simplicité plaira au plus grand nombre.



Les jus Happy Juice et Spicy Charm


-

HAPPY JUICE




C'est le plus estival des deux parfums. A la fois sucré et fleuri, mais ni trop l'un et ni trop l'autre, il se révèle être très léger et pétillant. Vous me connaissez maintenant je n'apprécie pas vraiment les parfums sucrés, alors quand j'ai lu "pomme d'amour", mon nez a eu un peu peur. 

En réalité sur ma peau je sens surtout un doux mélange entre la pomme, l'amande et la rose. Aucune des notes ne prend réellement le pas sur les autres, peut-être la rose si je me concentre vraiment.





Évolution olfactive



Aussitôt vaporisé il est très pétillant, les notes d'agrumes de la mandarine et acidulées de la pomme en tête. Assez rapidement il évolue vers ce mélange que j'évoquais précédemment. Je le trouve très frais et très doux, parfois il m'évoque une odeur de pêche très poudrée. Il a un petit côté madeleine de Proust qui me rappelle l'été dernier, la chaleur qui commence à tomber en fin de journée, une robe à bretelle et le moment où je me parfume avant de sortir de chez moi. Vous y étiez hein, moi aussi, et puis les températures négatives actuelles m'ont ramenées à la réalité. En fin de journée il se révèle plus poudré - musc - et un peu plus rond - patchouli et santal. La tenue est plutôt bonne, mais comme ce n'est pas le parfum le plus approprié pour l'hiver, il y a fort à parier que la tenue sera bien meilleure en été.



Même si je le porte aussi en ce moment, c'est un parfum plus printanier et estival qu'hivernal. Dès la première vaporisation il donne la pêche - c'est le cas de le dire uh uh - sans asphyxier le voisinage. C'est important de penser à ses congénères !

Il est féminin sans faire femme, il est sucré tout en restant très léger, c'est un peu le parfum de journée pour la belle saison. Selon mon petit doigt il conviendra autant aux jeunes femmes qu'aux femmes.


HAPPY JUICE de Nocibé, 50 ml - 19,95€ (ici) et 15 ml - 7,95€ (ici)


SPICY CHARM



On change totalement de cap comparé a l'Happy Juice ! Le Spicy Charm est un vrai parfum d'hiver, chaud, réconfortant mais pas du tout capiteux ou écœurant. Vos voisins peuvent souffler - enfin respirer - une nouvelle fois. Spicy Charm est un chypré - vous savez que j'aime les chyprés - boisé et très sensuel.






Évolution olfactive 





Les notes de tête fugaces d'agrumes sont rapidement suivies par les notes fleuries relevées par le patchouli. D'ailleurs le patchouli apporte des notes orientales au jus sans être étouffant. Ensuite place aux notes boisées d'ambre et de cèdre toujours accompagnées du patchouli puis en toute fin de journée, il ressort plus vanillé sur ma peau. Avec deux vaporisations le matin, il tient jusqu'au soir même si le sillage se fait plus doux.

Je le trouve autant approprié en journée qu'en soirée, mais seulement pour la saison hivernale voire automnale. C'est un féminin plus femme que le précédent, très sensuel, avec du caractère et beaucoup de rondeur. Il est opulent sans être écœurant ou entêtant. C'est vrai que j'apprécie ce genre de parfum plus oriental, cependant je suis très sensible aux odeurs et sujette au migraine donc il faut une sorte d'équilibre entre le caractère et le supportable, et le Spicy Charm passe l'épreuve avec brio.


SPICY CHARM de Nocibé, 50 ml - 19,95€ (ici) et 15 ml 7,95€ (ici)


Pour résumer


Chacun des deux parfums a son propre caractère, un sillage nuancé et moderne. Pour des parfums au prix très accessible Happy Juice et Spicy Charm sont de belles réussites. Certes les jus sont moins raffinés que des grands noms de la parfumerie bien plus onéreux mais ils tirent aisément leur épingle du jeu. Au delà de la collaboration à l'origine de cet article, je suis contente qu'une marque de parfumerie - certes c'est une MDD, mais de parfumerie quand même - propose un large éventail de jus pour que tout le monde y trouve son compte, accessible mais pas du tout bas de gamme.


Liens utiles :
HAPPY JUICE de Nocibé, 50 ml - 19,95€ (ici) et 15 ml - 7,95€ (ici)
SPICY CHARM de Nocibé, 50 ml - 19,95€ (ici) et 15 ml 7,95€ (ici)

Cet article est issu d'une collaboration avec Nocibé et reflète intégralement mon avis

Le concours !


C'est un concours sur Instagram que je vous propose !
Il y aura deux gagnantes, l'une remportera l'Happy Juice et l'autre le Spicy Charm (50 ml)
Il y a donc deux photos Instagram qui correspondent chacune au parfum à remporter  !
Bien sûr vous pouvez tentez votre chance pour les deux parfums, comme vous ne pouvez tenter votre chance que pour le parfum qui vous plait le plus.
 

POUR PARTICIPER :

1 - Être majeur et résider en France Métropolitaine.
2 - Être abonné au compte Instagram de Nocibé et au mien (the_mariette_blog).
3 - Aimer la photo + inviter trois personnes en commentaires.

Le concours est ouvert jusqu'au dimanche 5 février, 23h59. Les gagnantes seront annoncées et contactées dans la semaine.
Je vous mets directement les liens ci-dessous vers les deux photos à liker + commenter


Bonne chance !!!!! 




Ah le saumon, encore une teinte que je trouve magnifique dans les palettes mais que j'ai toujours eu du mal à accorder avec d'autres fards ou un rouge à lèvres. L'inspiration du maquillage d'aujourd'hui m'est venue comme ça, sans prévenir. Je m'étais maquillée tout simplement avec un teint frais, un peu de marron en creux de paupières et un rouge à lèvres plus peps pour donner bonne mine et je me suis dis "tiens mais si j'ajoutais un peu de saumon par là, ça serait joli". Et bim, Monday Shadow Challenge !
-






Le tutoriel !


Pour ce maquillage j'ai fait un teint très léger avec l'Effaclar Duo [+] Unifiant de La Roche Posay juste pour unifier ma peau qui est franchement pas mal en ce moment et un peu du blush Alezane de Chanel sur les pommettes.

Sur les paupières, attention tremblement de terre, je n'ai pas commencé par ma base, j'ai juste déposé dans le creux de paupière un mélange du marron le plus foncé et du sixième fard en partant de la gauche de la palette Couture Variation d'YSL en Nu. C'est vraiment un voile de couleur, je ne souhaitais pas avoir trop de démarcation entre le saumon et le marron, bref c'est juste histoire d'apporter du relief.


La base Backstage Eye Prime arrive maintenant et je ne l'applique que sur la paupière mobile. Dessus je viens déposer le saumon - deuxième fard - de la Couture Variation. Enfin dans le coin interne et sur l'arcade sourcilière j'applique le rose irisé - troisième fard - de la Couture Variation.

J'applique un peu de khôl dans le muqueuse de la paupière supérieure et le mascara Dimensions de Chanel. Je termine avec le Rouge Coco Jean de Chanel qui apporte du peps et donne bonne mine. Et voilà, en 5 minutes chrono le tour est joué !


Au final c'est un maquillage léger de tous les jours, lumineux et très rapide à réaliser. J'espère qu'il vous aura plu !



Alors qu'en début de semaine je vous présentais mon avis sur des fards à paupières je vous donne aujourd'hui mon avis sur un élément essentiel à la réussite d'un maquillage des yeux : la base. D'ailleurs à chaque tutoriel de Monday Shadow Challenge la première étape reste la même, j'applique une base sur mes paupières. Si je vous avais déjà parlé de celle de Sephora - la Colorguard iciiii  - je vous présente aujourd'hui mon autre acolyte la Backstage Eye Prime de Dior !






Packaging

-

Ce petit pot transparent surmonté d'un couvercle argenté miroitant et gravé aux initiales CD est des plus ravissants. Mais pas des plus pratiques. Enfin si, il est pratique pour prélever la base en faisant chauffer le produit avec des petits mouvements circulaires. Le contenant est adapté à la galénique. 


Mais dès que mes ongles commencent à être un peu longs ça devient compliqué de ne pas le massacrer à coup d'ongle. C'est le problème de tous les petits pots et le problème des filles aux ongles longs. Au delà de ça le packaging du Backstage Eye Prime reste quand même de très bonne qualité et très chic.




Texture / Application

-

La texture de la Backstage Eye Prime est semblable à celle d'un correcteur très compact. Elle est ferme, dense et un peu sèche, surtout si je laisse le pot ouvert trop longtemps. Pour prélever la base il faut la chauffer pour casser ce côté sec et obtenir une matière plus crémeuse et souple. Je la prélève toujours au doigt, la texture étant trop dense pour être prélevée au pinceau, même synthétique. Cette petite chose est pour moi le principal point faible de la base parce qu'elle complique la tache pour l'application. Si je la chauffe trop et que j'en prélève trop elle s'effrite un peu quand je l'applique sur mes paupières. 


La meilleure solution c'est de ne pas la laisser ouverte à tout va et de ne pas non plus chercher à en prendre trop d'un coup. Si je fais un petit tour de pot avec mon index la base s'applique ensuite très facilement - quitte à en reprendre pour couvrir toute la paupière et l'arcade sourcilière - et finalement c'est assez économique puisque j'en applique moins que la Colorgard de Sephora qui est en tube. C'est vrai que la première fois que j'ai mis mes petits doigts dans le pot j'ai été assez déroutée par l'aspect sec et le fait de ne pratiquement rien prélever d'un petit coup de patte. Maintenant je le sais d'avance, je m'y suis habituée et c'est devenu surmontable.


Dior précise qu'elle  lisse la paupière, je ne suis pas du tout d'accord, je trouve au contraire qu'elle marque les zones de sécheresse. La démarcation est surtout visible quand la base est seule, une fois les fards déposés les zones de sécheresse sont invisibles mais la paupière n'en est pas plus lisse non plus.
La Backstage Eye Prime est teintée - teinte 002, je précise mais il n'y en a qu'une seule de disponible - pour corriger les petits défauts. Elle convient à ma carnation claire et unifie mes paupières en camouflant les rougeurs et les petits vaisseaux. Gros avantage sur ce point là par contre ! Je ne la sens pas sur mes paupières par contre si je passe mon doigt dessus je sais d'avance qu'elle va accrocher la matière déposée par la suite.


Résultat

-

Au delà de la texture sèche, le plus important c'est quand même de savoir si elle améliore la tenue et l'intensité des fards. Le meilleur test c'est de n'appliquer la base que sur un œil et d'observer si différence il y a. 

Le verdict ne met pas longtemps à tomber, dès le travail des fards je vois nettement le différence : la poudre adhère bien mieux à la paupière et j'obtiens plus facilement un fini homogène. J'avais oublié à quel point c'est la galère de se maquiller sans base quand j'ai fait ce test pour la photo. Surtout j'ai utilisé un fard d'une palette - désormais indisponible et franchement pas indispensable que je ne vous ai jamais présentée et qui préfère rester anonyme, accordons-lui au moins ça - qui n'est pas vraiment pigmenté ni d'une qualité spectaculaire ce qui rend la différence plus flagrante. 

Avec base / Sans base

J'ai honte, mais j'ai honte de cette photo "comparaison sur mes paupières". On dirait le titre d'un tableau période cubisme, non ? J'ai honte parce que le fard - de qualité médiocre je le rappelle - n'est pas bien travaillé - Marie, 4 ans s'est maquillée - je ne suis pas sortie dans la rue avec ça hein ! - mais ça prouve l'amélioration de la "chose" déposée au pinceau sans trop d'effort.


Pour chacun des swatch j'ai "chargé" mon doigt avec le fard trois fois et j'ai superposé trois passages. La photo montre bien que sans base le point d'impact est bien visible et ensuite le fard est moins intense. Avec la base, le point d'impact est moins visible parce qu'elle accroche mieux la poudre tout le long du tracé. M'voyez ce que je veux dire ?

En plus d'un résultat plus homogène, la teinte du fard est également plus intense, moins en transparence - surtout quand je travaille des ombres à paupières de moyenne qualité

La tenue est également améliorée mais en fin de journée les fards migrent quand même dans le creux de paupière. Moins que sans la base, mais un peu quand même.






Pour résumer

-

Je suis une mauvaise blogueuse beauté - bouuuuuuh - je n'ai testé que deux bases à paupières dans ma vie - bouuuuuuh - donc je ne peux pas faire une comparaison avec les autres, plus populaires. Je reste mitigée sur la texture du produit. Bien sûr je m'y suis habituée et je vais l'utiliser jusqu'à la fin parce que je ne vais pas faire ma princesse, c'est largement surmontable, mais il faut bien lui reconnaître ce petit point faible et je pense que d'autres bases sont plus agréables de ce point de vue là. Après je suis très satisfaite de la manière dont elle améliore le travail, le fini et la tenue de mes fards. 

Comme j'ai peu de points de comparaison je ne sais pas comment elle se situe par rapport aux autres bases. Je ne peux donc pas m’extasier et la présenter comme étant la meilleure du marché. Pour ma part, elle convient à mes maquillages assez classiques du quotidien comme pour ceux des Monday Shadow Chalenge. Quand je vois la différence avec et sans, je peux affirmer que je ne peux plus me passer de base mais une fois finie j'en testerai une autre pour ma culture et comparer.



N'hésitez pas à me dire si vous l'avez testé et ce que vous en pensez !

 Backstage Eye Prime de Dior, 32€ environ ici