Dior Addict Ultra Gloss, la brillance par Dior


Après mon article sur le Phyto Lip Star de Sisley (ici) je continue dans ma lancée "le gloss c'est pas ma came mais je n'entête à les tester" et cette fois-ci c'est le Dior Addict Ultra Gloss de Dior que je passe au crible. Les Dior Addict Ultra Gloss ont remplacé les Dior Addict Gloss, la promesse est celle du volume, de la brillance et de l'hydratation. Promesses tenues ?





DIOR ADDICT ULTRA GLOSS
PACKAGING


Je trouve l'objet sublime, magnifique. En toute sobriété bien sûr. J'ai déjà dû le dire ici mais je m'étonne toujours de ma capacité à m’émerveiller devant un objet bien superficiel et pourtant le packaging de ce gloss, pardon Ultra Gloss, me fascine. Même si je ne suis vraiment pas une Addict des gloss je crois que c'est le packaging qui m'a fait craquer. #victimedumarketing Il reprend la forme du parfum Dior Addict que j'ai également en ma possession. 


La mono maniaque que je suis apprécie cette continuité dans le nom et la forme des gammes de Dior même si au final cette continuité produit des noms alambiqués et à rallonge. Dior Addict Ultra Gloss, Diorskin Nude Air Luminizer (ici). Tu vois ce que je veux dire. Dans ma tête c'est plutôt Gloss Dior, Highlighter Dior. Même en ayant ces produits depuis longtemps je dois encore regarder sur le packaging parce que je ne retiens pas le nom. Bon ça n'a rien à voir avec le packaging mais ça fait un moment que j'avais la réflexion en tête.


Sinon, l'applicateur est un petit pinceau fort agréable. Côté packaging vous l'aurez compris, je suis convaincue !




DIOR ADDICT ULTRA GLOSS
TEXTURE & APPLICATION

Passons à la texture, objet du litige. La texture est semblable à celle de pas mal de gloss : mi-liquide mi-visqueuse. Le bon point c'est qu'elle ne colle pas du tout et est super confortable. Je ne sais pas si ce gloss est vraiment hydratant mais je dois avouer que je ne ressens pas le côté lourd, collant et désagréable du gloss.

Le mauvais point c'est que la texture a du mal à accrocher aux lèvres. A l'application ça se traduit par un manque d'homogénéité, coucou les traces de couleur, et surtout - surtout ! - des fils de gloss plus sexy tu meurs quand tu as le malheur d'en mettre trop et d'ouvrir la bouche. La texture est trop flex et bouge comme elle le sens. Si je n'en mets que deux fines couches, franchement ça va, au bout d'un petit moment la texture se met en place, devient plus homogène et ne fait pas des fils tout dégueu. Mais deux couches ça maque de couleur pardi ! 

Parce que oui faut qu'on parle de la couleur. J'ai testé trois teintes et je suis subjuguée par leur beauté. Les gars, j'étais à deux doigt de passer du côté team gloss mais là je suis un peu freinée par la mouvance de la texture. Frustration puissance 10000.





DIOR ADDICT ULTRA GLOSS
RÉSULTAT

C'est beau ! Les teintes sont très chouettes. C'est pop, c'est frais, c'est jeune, ça brille sans faire vulgaire. Mais qui dit couleur éclatante dit plusieurs couches et risque de fils et traces de gloss.


De gauche à droite : Cosmic, un orange au fini irisé - Ultradior un rose au fini pailleté - Cruise un rose bleuté au fini effet mouillé.

L'Ultra Gloss redonne un peu de volume aux lèvres et ne migre pas dans les ridules. La tenue est celle d'un gloss normal. Il transfert pas mal et après un repas classique il n'y aura plus rien, peut être un semblant de couleur pour les teintes les plus foncées.

Comme j'aime beaucoup beaucoup les teintes je vais continuer de les utiliser en fine couche mais c'est dommage cette histoire de matière qui bouge. On était à ça - petit espace entre le pouce et l'index - du gloss parfait !




Dior Addict Ultra Gloss de Dior, 31,00€ ici
 

1 commentaire:

  1. Coucou
    Dommage que sa tenue ne soit pas meilleure car j'aime beaucoup le Cosmic.
    Merci pour cet article.
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer