Dermablend vs Dermablend 3D de Vichy : le match de la couvrance


Après vous avoir parlé (ici) de mes produits SOS contre les cicatrices aujourd'hui je vous présente deux fonds de teint de la gamme Dermablend de Vichy. Pour les trois du fond qui ne sont pas au courant, Dermablend c'est la gamme de maquillage signé Vichy à la très forte couvrance qui promet de camoufler toutes les imperfections. Bye bye acné, vitiligo, tatouage, rosacée .... Enfin ça c'est la promesse ...


J'ai décidé de confronter ces deux FDT l'un contre l'autre - alerte battle - et non pas de faire deux revues différentes. Bien que les deux promettent une super couvrance, le 3D Correction promet en plus - comme le nom l'indique - de corriger les mochetés en relief. Petit aperçu des performances de chacun :


Packaging

-

Les deux arborent un packaging tout de noir vêtu coucou les traces de doigts franchement joli et plutôt glamour pour des FDT de pharmacie


Pour ce qui du prélèvement du FDT, je préfère l'embout précision du 3D Correction, plus pratique, plus précis, moins salissant.


Dermablend : 0 point / Dermablend 3D Correction : 1 point



Teintes

-

J'ai la teinte 15 Opal pour les deux. Sachant qu'il y a quatre teintes pour chacun des FDT, j'ai opté pour les plus claires après quelques swatches en parapharmacies. Bref, vis ma vie de teint lavabo qui ne part pas en vacances.

Alors, bon, Vichy, il faut que je te dise, il y a un problème de teinte. Le Dermablend a des sous tons plus jaunes tandis que le Dermablend 3D a des sous tons plus rosés, alors même que mon ancien Vichy Teint Idéal - mon ancien FDT chouchou dont je ne vous ai jamais parlé mais qui est vraiment top - a des sous tons encore plus jaunes que le Dermablend. T'vois le problème. Faut se décider sur la version de l'opalescence quoi. Ou penser à faire des demi-teintes : roses et jaunes pour une même intensité. 


Swatches : En haut le Dermablend en 15 Opal et en bas le Dermablend 3D en 15 Opal

Les deux - enfin trois avec le Teint Idéal - montent en intensité après quelques minutes. C'est aussi pour ça que je n'ai pas osé prendre la teinte 25 pour le 3D même si j'hésitais entre les deux.  

Bref, les sous tons jaunes sont plus flatteurs que les sous tons rosés sur ma petite peau donc je préfère la teinte du Dermablend. D'ailleurs je trouve que le Dermablend 3D me grise un peu le teint, donc le point revient laaargement au Dermablend.

Dermablend : 1 point / Dermablend 3D Correction : 1 point



Texture

-

Le Dermablend est liquide alors que le Dermablend 3D est très épais à la sortie du tube et devient plus crémeux sur la peau. Ce dernier étant sensé diminuer l'apparence des reliefs - boutons, cicatrices ... - la texture est forcément adaptée à ce besoin de camouflage

Le Dermablend se travaille très facilement, que ce soit au doigt, au pinceau ou à l'éponge. Elle ne chasse pas, elle ne feine pas non plus. Une fois mis en place on peut aisément le construire et adapter la couvrance.


Pour le Dermablend 3D je conseille de le travailler au doigt ou à l'éponge, c'est une texture qui se tapotte et non qui s'étire. Je trouve qu'il faut un certain temps pour travailler le produit, il ne se met pas facilement en place et a tendance à faire des traces. Pour un tel produit j'ai surtout envie qu'il reste à l'endroit précis où je l'ai posé. J'en attends peut être un peu trop, mais il perd le match le coco, poinpoinpoinpoinpooooooiiiiiiiiin.


Dermablend : 2 points / Dermablend 3D Correction : 1 point


Couvrance

-

Personnellement j'ai surtout des taches d'hyperpigmentation à cacher. Ça met des mois et des mois à disparaître ces trucs là. Mais quelle plaie ! Les petits boutons, c'est surtout une semaine par mois. Uhuhuh. Rien de vraiment énormissime à cacher et pourtant dans les deux cas une couche ne suffit pas à tout couvrir. La couvrance reste quand même bien plus forte que la grande majorité des FDT du marché mais il ne faut pas penser que tout disparaîtra comme par magie en quelques gouttes. Au niveau de la couvrance colorimétrique pour moi les deux sont a égalité.

Concernant la couvrance du relief, le Dermablend classique ne resurface pas la peau. En même temps ce n'est pas son but, je ne suis pas déçue, je ne l'ai pas acheté pour ça. Il fait le job d'un FDT classique d'un point de vue tri-dimensionnel. 

-
NB : 1/ Je n'ai pas trop fondu les FDT sur mon poignet pour vous montrer la couvrance et les textures et aussi parce que je n'ai pas de crème hydratante en dessous donc les FDT se sont vite "installés". 
2/ J'ai la face interne des bras [celle qui voit rarement la lumière] très claire, plus claire que mon visage. Donc je vous rassure sur mon visage le résultat n'est pas si rose ou orange, surtout que j'ai le le cou, buste et les épaules un peu plus bronzés. 
-

En haut : Dermablend Vichy - 15 Opal / En bas Dermablend 3D Vichy - 15 Opal

Pour le 3D correction, je ne sais pas trop quoi en penser. Je trouve qu'il marque les zones de sécheresse, les pores - pourtant pas si dilatés chez moi - donc pas top pour un resurfaçant. Comme il faut quand même bien le travailler pour obtenir un fini "potable" la correction 3D disparaît quand même pas mal. Après c'est certain que le produit est sans doute plus destiné aux acnés sévères qui ont plus d'irrégularités que moi et mes quatre boutons mens[tr]uels. Il est possible qu'en le tapotant sur les zones concernées il donne vraiment l'impression de gommer les reliefs. Comme on dit, avec des si on referait le monde alors en attendant, là tout de suite maintenant, je n'en suis pas forcément satisfaite.

Dermablend : 3 points / Dermablend 3D Correction : 1 point



Résultat maquillage

-

Si on remet tout ça dans l'ordre.

Le Dermablend offre un fini mat, poudré et une bonne couvrance une fois construit. Utilisé sur tout le visage je trouve le résultat vraiment peu naturel - trop poudré, ossature et grain de peau trop gommés, trop plâtré, tu sais ce que ressent un camion volé à ce moment là. Je préfère utiliser mon FDT classique puis le Dermablend uniquement dans le creux des joues là où j'ai besoin de camoufler. Ça m'évite d'utiliser un correcteur sur une grande surface. La texture liquide permet de ne pas apporter trop d'effet de matière. Concernant la tenue, je ne la trouve pas si transcendante, tout comme le fini mat ne dure pas si longtemps que ça. Après, on ne peut pas tout avoir. Je suppose que la superposition de couches et l'atmosphère trèèèèèèèès climatisée dans laquelle je travaille - les jours off je ne recherche pas une couvrance aussi élevée - n'y est pas pour rien dans cette tenue plutôt moyenne .

Le Dermablend 3D appliqué sur tout le visage me grise le teint. Le fini est en effet très poudré et la teinte claire et rosée n'aide pas vraiment. Comme je l'ai mentionné auparavant il fait des traces et marque beaucoup les zones de sécheresses et les pores. Appliqué sur une crème pas très hydratante il tiraille beaucoup et sur une crème hydratante il fait des traces. Le fini n'est pas très mat malgré le fini poudré. Vous l'aurez compris ce n'est pas le grand amour avec le Dermablend 3D. Je l'utilise ponctuellement sur les irrégularités ... ponctuelles. J'applique une toute petite gouttelette et j'évite de trop étaler le produit histoire de légèrement gommer le dénivelé à l'endroit même du dénivelé et non pas sur la plaine à côté. C'est vrai que je suis déçue de mon achat mais je serais ravie de savoir qu'il marche vraiment sur les imperfections sévères. 

Dermablend : 4 points / Dermablend 3D Correction : 1 point


Pour moi le grand gagnant est le Dermablend qui jouit déjà d'une grande notoriété. Pour le 3D je pense ne pas avoir la peau assez grasse ni assez d'acné, un comble me direz vous. J'espère vous avoir éclairé si vous hésitiez entre les deux.

En attendant, bisous à vos imperfections, love yourself. 

Cordialement.



7 commentaires:

  1. J'aime ce genre d'article pile poil pour mon type de peau à imperfections :) j'adore les battles ^^
    dommage que le 3D marques les pores / zones de sécheresses j'avais un fond de teint Benefit qui me faisait carrément peler du menton alors ça me rebute maintenant :D le Dermablend me semble pas mal par contre même si le rendu est plus naturel comme tu le dis c'est modulable, très chouette revue, des bisous <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah moi aussi j'aime ce genre d'article comparatif ! Je te conseille d'essayer le 3D (en échantillon par exemple) avant de l'acheter.
      Un FDT qui te faisait peler !!!!!!!! Sérieux. Moi le peroxyde de benzoyle me fait peler et c'est hyper agressif, alors je n'ose imaginer la compo de ton FDT Benefit ....
      Le Dermablend classique est un très bon FDT correcteur et très abordable.
      Bisous Alexia !!!

      Supprimer
  2. Coucou
    Je suis contente de lire ton avis. Le dermablend normal je l'avais il y a quelques années et j'en étais satisfaite. J'attendais donc beaucoup du nouveau et dit dont. Quelle déception. Il est compliqué à travailler, ne tient pas en place, marque comme tu dis sécheresse, pores, ridules. Il ne tient pas toute la journée. Une vraie cata.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello ! Je suis rassurée de lire ton avis sur le 3D. C'est toujours délicat de ne pas apprécier un FDT, je me suis demandé si je ne l'utilisais pas comme il fallait du coup.
      Merci pour ton commentaire !
      Bisous

      Supprimer
  3. Trop joli !! :) Supersympa ton visuel pour présenter les étapes de ton makeup ! Bisous ma belle

    RépondreSupprimer
  4. Salut, j'ai bien aimé ton article sur le Dermablend correcteur 16h. J'ai eu l'occasion moi aussi de le tester, et j'en suis plutôt satisfaite. Je trouve que la couvrance est naturelle sans effet "masque". Par contre j'aurai rajouter dans ton article un petit point, je trouve perso qu'il donne une sensation "d'assèchement", même si ce n'est pas vrai, cette sensation rester perceptible... Il est quand même recommandé de bien hydrater sa peau au préalable (à savoir que je mets tous les jours une crème de jour avant un FDT). Je ne sais pas ce qu'il en est du 3D correction sur ce point, mais il est claire que ça reste un excellent FDT. Je recommande ! :)

    RépondreSupprimer