Take the day off, le baume démaquillant solide de Clinique


Nous le savons toutes, s'il y a une chose qui est aussi importante que le maquillage - voire plus - c'est le démaquillage. Bien que ce soit une étape que j'ai toujours respecté ça a toujours été une corvée pour moi. Soit je me démaquille avec un lait démaquillant / eau micellaire et franchement je trouve ça long, les cotons irritent ma peau sensible et réactive mais j'évite le contact avec l'eau. Soit je me démaquille à l'eau à l'aide d'un gel nettoyant - qui souvent me détruit l'épiderme en plus du shoot de calcaire - ou à l'aide d'une huile démaquillante - sans doute ce que je préfère mais je ne dois pas choisir n'importe laquelle sous peine d'avoir la peau tiraillée après le rinçage - quand je n'ai pas envie de faire d'effort le soir.


Ce que j'attends d'un démaquillant c'est bien sûr l'efficacité - y compris en ce qui concerne un maquillage waterproof des yeux - de la rapidité, de la sensorialité, un plaisir d'utilisation et surtout un épiderme toujours en vie à la fin de l'étape. Je veux me démaquiller pas me décaper la peau.

J'avais déjà testé le Take off the day il y a quelques années. Un one shot que j'avais beaucoup apprécié mais je ne sais pas pourquoi je ne l'avais jamais acheté. Voilà qui est fait et je l'aime toujours autant. Bon,"je l'aime toujours autant" n'est pas vraiment un argument de premier choix, donc voici ce que je pense en long, en large et en travers de ce produit.




TAKE THE DAY OFF

LE SPEECH

"Ce baume démaquillant léger élimine immédiatement le maquillage du visage et des yeux, même le plus tenace. Sa texture compacte se transforme en une huile fluide et satinée dès l'application. Il offre un démaquillage impeccable. Non gras. Ne dessèche pas la peau."
Clinique 



TAKE THE DAY OFF

LE PACKAGING

Simple, efficace et très joli. J'aime beaucoup ce gros pot qui prend beaucoup de place mais que je trouve très mignon quand même. 

Une fois ouvert on tombe directement sur le baume, il n'y a pas d'opercule ce qui est très bien. La quantité de 125 ml est appréciable.




TAKE THE DAY OFF

TEXTURE & APPLICATION

J'imagine la réaction d'une personne étrangère au monde du makeup face à cette texture mi graisse solide / mi-cire, ça donnerait un truc du genre : wtf. Bon même moi la première fois que j'ai ouvert ce pot il y a quelques années je me suis demandé par où commencer, comment faire, quelle quantité prendre et surtout pourquoi cette consistance ? Admettons que je mette ça sur ma figure, comment c'est censé partir avec de l'eau ?

Pourquoi tant de questions ? Sans doute parce que la consistance solide de ce baume est assez inhabituelle. Dans ce grand pot on découvre un baume solide blanc légèrement translucide. Une fois qu'on plonge le doigt à l'intérieur le produit se brise et se prélève très facilement. Au contact de la chaleur de la peau le baume se liquéfie aussitôt. 


Je prélève la quantité nécessaire en fonction de la difficulté à éliminer mon maquillage. La quantité sur la photo correspond à un maquillage sophistiqué et waterproof. Puisque la matière se liquéfie il en faut peu. Avec le bout de l'ongle je prends une noisette de baume que je chauffe entre mes doigts. Ensuite je masse mon visage encore maquillé et sec avec cette huile assez épaisse. Le Take the day off n'a pas de parfum ce que j'aime beaucoup, bye le superflu. J'apprécie énormément le fait de pouvoir masser ma peau pendant un long moment sans que le produit ne pénètre mon épiderme. D'une part c'est très agréable, d'une autre part cela permet de bien transférer le maquillage de ma peau dans le baume.

Ensuite je rince tout ça à l'eau tiède en massant encore un peu pour bien tout éliminer.




TAKE THE DAY OFF

LE RÉSULTAT

Tadaaaaam, il n'y a quasiment plus rien. Je dis quasiment parce que mon mascara le fabuleux Noir Couture Volume de Givenchy est plus que tenace. Il me suffit alors de passer un peu de démaquillant waterproof sur les yeux et un peu de lotion sur le visage. Là où il est très fort c'est que grâce à lui je viens à bout de mon mascara alors que parfois même en utilisant une tonne de démaquillant biphasé je n'y arrive pas. Après le rinçage ma peau ne tiraille pas du tout et n'est pas grasse non plus. 

C'est sans doute la méthode de démaquillage la plus efficace que j'ai testée. Je préfère finalement le baume à l'huile. Ça ne coule pas, ça ne va pas dans les yeux et le massage est plus agréable.





TAKE THE DAY OFF

POUR RÉSUMER

Sensorialité, efficacité, j'y trouve mon compte. Le pot de 125 ml coûte dans les 30€ ce qui est assez onéreux mais je pense qu'il va me durer longtemps puisqu'une noisette suffit à chaque fois. Comme je le disais au début, je l'aime beaucoup.


Take the day off de Clinique, 125 ml, 30€ ici et

1 commentaire:

  1. J'ai très envie de tester ce produit, j'en entends beaucoup parler ! Je vais me lancer ahah :)
    Des bisous
    Charlotte

    RépondreSupprimer